Albert Marie Sormany (1885-1970)

Albert Marie Sormany (1885-1970)

Albert Sormany est un militant nationaliste acadien qui joue un rôle central dans l'évolution culturelle du Madawaska. En 1913, il fonde, avec l'avocat Max.-D. Cormier, l'hebdomadaire Le Madawaska. Il est tour à tour, maire de la ville d'Edmundston (1914-1915), membre de la Commission scolaire d'Edmundston (1914-1915) et président de la Société mutuelle l'Assomption (1927-1951). Président-fondateur de l'Association acadienne d'éducation du Nouveau-Brunswick (1936), Albert Sormany fait pression sur le cabinet du premier ministre John B. McNair afin d'obtenir la création de cours d'été pour les instituteurs et institutrices. En 1946, il participe à la création du Collège Saint-Louis, à Edmundston; il y enseigne la biologie de 1953 à 1965. Albert Sormany s'implique aussi dans l'Action catholique, notamment l'Association catholique de la jeunesse canadienne, section acadienne.

Natif de Lamèque au Nouveau-Brunswick, Albert M. Sormany, qui est d'origine jersiaise, appartient à une famille de l'élite acadienne. Il fait ses études classiques au Collège Sacré-Cœur de Caraquet, entre 1899 et 1906, puis étudie la médecine à l'Université Laval, dont il est diplômé en 1910. Cette année-là, il installe son cabinet de médecine générale à Edmundston, où il exerce pendant plus d'un demi-siècle. Depuis 1972, la polyvalente d'Edmundston porte son nom : la Cité des Jeunes A.-M.-Sormany.

Source : francoidentitaire.ca

Activités majeures

Pas d'éléments trouvés.

Plus d'activités...

Tous droits réservés © Cité des Jeunes A.-M.-Sormany

C.P. 130, Edmundston, NB E3V 3K8, (506) 735-2008